Les camionneurs bloquent les routes pour une troisième journée à travers la Roumanie en raison des prix élevés

Les camionneurs et les agriculteurs bloquent les routes pour une troisième journée à travers la Roumanie en raison des prix élevés des assurances, du carburant et des engrais.

PUBLICITÉ

Ils affirment également que de nombreuses entreprises de transport et d’agriculture sont au bord de la faillite.

La police les a arrêtés sur les routes principales menant à Bucarest, alors que les manifestants menaçaient de bloquer la ville, dans le but de faire pression sur le gouvernement roumain.

Des représentants de l’État disent qu’ils sont prêts à parler aux manifestants, mais les forces de sécurité leur ont refusé l’accès à la capitale parce que, disent-ils, ils n’ont pas l’autorisation de manifester.

Des centaines de camionneurs de toute la Roumanie ont entamé ce qui était apparemment une manifestation spontanée le 10 janvier, en se dirigeant vers Bucarest.

Après que des dizaines de camions et de tracteurs aient tenté de forcer le passage de la police, ils ont été arrêtés et avaient convergé vendredi matin vers Afumati, à l’est de la ville.

La route menant au poste de douane de Calafat, près de la frontière bulgare, a également été bloquée par des dizaines de tracteurs et de camions.