Les services de renseignement britanniques affirment que les pertes russes ont augmenté ces dernières semaines

La bataille d’Avdiivka se poursuit, les troupes russes ayant échoué lors de leur dernière tentative de bloquer les routes principales menant à la ville ukrainienne stratégique.

PUBLICITÉ

Selon l’agence de presse ukrainienne Euromaiden, les troupes ukrainiennes continuent de tenir leurs positions à Avdiivka, symbole de la défense ukrainienne dans la région orientale du Donbass.

Les services de renseignement britanniques affirment que les pertes russes en Ukraine ont augmenté ces dernières semaines.

Un rapport publié lundi montre que 930 soldats russes en moyenne ont été tués chaque jour en novembre. C’est 140 de plus que le précédent record, établi en mars au plus fort des attaques russes sur la ville de Bakhmout.

Les services de renseignement britanniques n’ont pas fourni d’informations sur les pertes ukrainiennes.

Pendant ce temps, un groupe d’épouses de soldats russes a lancé un appel pour le retour de leurs maris. Dans une pétition critiquant le président russe Vladimir Poutine, elles disent qu’elles se battront jusqu’à ce que leurs maris « soient en sécurité à la maison ».

Les épouses des soldats affirment que les problèmes sur la ligne de front sont balayés sous le tapis afin de ne pas compromettre la réélection de Poutine l’année prochaine.

Il n’y a actuellement aucune information sur le nombre d’épouses de soldats mobilisés qui participent aux manifestations ou sympathisent avec la cause.

Et à Kharkiv, les troupes ukrainiennes ont fait l’éloge de la portée des chars Leopard offerts par le Danemark.

Copenhague a livré les premiers chars en septembre 2023. Au cours des prochaines semaines, Kiev recevra 10 chars Leopard supplémentaires, ainsi que des munitions et des véhicules supplémentaires de la part de l’Allemagne.